Tuesday, March 13, 2018

Oubliez les Bitcoins : voici les crypto-monnaies des criminels


Dans le monde des crypto-monnaies, on entend majoritairement parler de #Bitcoin. Par contre, qui a déjà entendu parler de #Monero ou #Zcash ? Très peu, sauf les criminels qui tentent d'éviter de se faire prendre par les autorités en utilisant des Bitcoins. Depuis quelques mois, le #FBI et d'autres organismes gouvernementaux ont mis au point des softwares capables de mieux tracer l'utilisation de Bitcoin et, de facto, leurs auteurs. De quoi alerter encore plus les criminels qui utilisent les crypto-monnaies dans le cadre d'activités illicites (drogue, armes, blanchiment d'argent,...). Monero et Zcash sortent donc du lot puisqu'elles utilisent un système qui efface toute trace. Monero, par exemple, génère des fausses adresses sur la #Blockchain lors de l'envoi de fonds, ce qui permet à l'auteur de devenir intraçable. En 2018, lors de #ransomware, Monero est devenu la monnaie phare. Europol, l'organisme de Police européenne, a tiré la sonnette d'alarme afin que l'on applique une régulation pour ces nouvelles monnaies. Mais est-ce que les gouvernements européens vont écouter les recommandations d'Europol ?


No comments:

Post a Comment